Biographie de Hector Berlioz
Histoire de France

`
Toute l'Histoire de France expliquée simplement.
Recherche Ajouter aux favoris

Hector Berlioz

DATE DE NAISSANCE : 1803
DATE DE MORT : 1869
LIEU DE NAISSANCE : La Côte-Saint-André
LIEU DE MORT : Paris
BIOGRAPHIE : Berlioz est un compositeur français né à La Côte-Saint-André (Isère) en 1803.
Cet artiste extraordinaire que son père destinait à la médecine, ne reçut pratiquement aucun enseignement musical durant toute sa jeunesse.
Entré au conservatoire de Paris en 1821, il eut pour maîtresse Lesueur et Reicha.
En septembre 1827, au cours de la représentation d’une pièce de Shakespeare à l’Odéon, il fut frappé par la beauté de la comédienne Harriett Smithson, laquelle allait donner à son inspiration l’élan premier qui le confirma dans sa vocation.
L’année suivante, il eut la révélation de Beethoven, puis de Weber. Il composa alors son ouverture des Francs-Juges (1828), bien notée par la critique.
En juillet, un second prix de Rome vint couronner ses efforts et il écrivit presque aussitôt ses Huit scènes de Faust que l’on retrouvera plus tard dans la Damnation.
En 1830, il notait : J’ai fait une immense composition instrumentale. Il s’agissait de la Symphonie Fantastique, acclamée dans la salle du conservatoire et louée par robert schumann. La même année : obtention du grand prix de Rome cette fois et l’invitation pour deux ans à la villa Médicis. De retour à paris, il épousa son égérie H.Smithson (1833) et devint chroniqueur musical pour le journal des débats. Parurent alors la symphonie concertante Harold en Italie (1834), son requiem dont le succès fut unanime en 1837 et l’opéra Benvenuto Cellini (1838) qui, lui, se solda par un échec. Puis, l’année suivante, ce fut la symphonie dramatique Roméo et Juliette triomphalement accueillie. Il reçut à cette occasion l’hommage public de Paganini qui lui fit don de 20 000 francs.
En 1840, pour le dixième anniversaire de la révolution de juillet, il obtient la commande d’une symphonie funèbre et triomphale. Vinrent ensuite les années de voyages (1842-1848), tournées prestigieuses à travers l’Europe au long desquelles il bénéficia du soutien de Mendelssohn, Schumann, Wagner, Meyerbeer et Listz.
Entre-temps, il avait donné la Damnation de Faust (1846) dont l’insuccès l’obligea à s’endetter. Chef d’orchestre à Londres (1847-1848) il revint en France au moment de la Révolution. Pour l’élection de Louis-Napoléon, il composa un Te Deum (1949).Un peu plus tard, en 1854, parurent L’enfance du Christ, trilogie sacrée et l’opéra comique Béatrix et Benedict (1862) dont le vif succès ne fut pas durable. Puis ce fut le gouffre des extraordinaires troyens à Carthage. Berlioz mit aussi en musique les poèmes des nuit d’été(1834-1841) et rédigea un traité d’instrumentation et d’orchestration (1844), domaine dans lequel il était passé d’intéressants mémoires publiés en 1870, après sa mort.

Hector Berlioz meurt à Paris en 1869.

HDF


Télécharger la biographie en PDF



Accueil | Forum histoire | Recherche avancee | Quizz histoire | Chronologie histoire | Gnalogie histoire | Rois de France | Epouses royales | Blog histoire | Biographies | Contact | Sponsors

Site Histoire de France.net enregistr la CNIL sous le numro : 1131921

Naruto - Filet mignon - Boeuf bourguignon
Dtecteur de mtaux - Grossiste e-cigarette