Attentat d’Anagni :
Depuis des années Philippe le Bel et le pape, Boniface VIII, s’affrontent. Il est surtout question de la place du clergé dans la société et des impôts que celui-ci doit ou ne doit pas payer. Établissement de taxes, menaces d’un côté (celui du roi), bulles, décrétales, menaces aussi de l’autre. Le roi affirme sa primauté dans le domaine temporel. le pape, celle du spirituel sur le temporel. Et Philippe de se fâcher: il envoie Guillaume de Nogaret* en Italie réunir un concile pour juger le pape.
Une rencontre entre l’émissaire et Boniface a lieu à Anagni, le 7 septembre 1303. Les choses dégénèrent, on en vient aux mains.
Le pape s’enfuit à Rome où il mourra peu après. Avec lui disparaît sa politique d’intervention dans les États; Philippe le Bel a gagné.