La bataille de Bouvines :
Le dimanche 27 juillet 1214, l’armée de Philippe Auguste défait à Bouvines (près de Lille) les troupes numériquement supérieures menées par Othon IV de Brunswick, Renaud comte de Boulogne, le comte de Flandre et Ferdinand (dit Ferrand de Portugal), Ce dernier, quoique vassal du roi de France, s’est révolté contre lui et a demandé l’aide des Anglais (qui ont été défaits le 2 juillet à la Rocheaux﷓Moines, par le fils de Philippe Auguste, le futur Louis VHI) et à l’empereur allemand. La personne de Philippe Auguste sortira grandie de la victoire à laquelle il prit part, d’autant que le vassal félon moisira quinze ans dans une geôle du Louvre.
Par la suite, Bouvines deviendra un véritable mythe ; on insistera beaucoup sur la part qu’y a pris l’infanterie fournie par les communes et pour la première fois une « unité nationale » se sera faite autour du roi.